Mes coups de cœur


Menu déroulant

10 juin 2014

Critique littéraire - Divergente T.3







Résumé : 
Le règne des factions a laissé place à une nouvelle dictature. Tris et ses amis refusent de s'y soumettre. Ils doivent s'enfuir.
Mais que trouveront-ils au-delà de la clôture ? 
Et si tout n'était que mensonge ?









Auteur : Veronica Roth
Titre : Divergente
Tome : 3
Éditeur : Nathan (site de l'éditeur)
EAN : 9782092532324
464 pages - parut en mai 2014
Prix : 16,90 €
Genre : Dystopie ; Roman ados

-----------------------------------~'oOOo'~-----------------------------------
MON AVIS : 
Le dernier tome de la trilogie est bien plus percutant que les deux précédents... Les personnages se révèlent dans leurs faiblesses, si profonds qu'ils nous touchent en plein cœur. 
Alors que le système des factions a éclaté, la mère de Tobias prend le pouvoir et fait régner une nouvelle dictature. Celle de l'absence de gouvernement. La ville est désormais aux Sans-Factions. Mais les résistants commencent lentement à programmer une insurrection, et les Loyalistes sont créés, parmi lesquels Tris, Tobias et tous les autres. Depuis que la vidéo révélant le véritable but des factions a été dévoilée, révélant à tout le monde l'existence d'un monde "extérieur", les Loyalistes sont partagés entre le désir de voir leur ville retrouver ses factions, et celui de savoir ce qu'il y a à l'extérieur. Tris, Tobias, Uriah, Christina et Peter quittent alors la ville...
Ce qu'ils découvrent alors les laisse désemparés et perplexe. Le monde s'avère être bien plus vaste que pensé, les guerres qui déchirent les populations les dépassent également, et ils ne peuvent que constater qu'ils sont les pieds sur un échiquier plus grand. 
Un final qui finit en apothéose, triste et émouvant à la fois. Les derniers chapitres sont surprenants, et pourtant, la saga n'aurait pu finir autrement. Veronica Roth, dans toute sa splendeur, rompt avec les clichés du genre, et nous livre un ultime livre plus intense, et pourtant plus mou. L'action se disperse, et parcelle de-ci de-là les pages du troisième tome. Mais ce volume n'en demeure pas moins intéressant et lourd de tous les non-dits, des secrets, de l'amertume et des regrets des protagonistes. La perplexité des personnages nous plonge au cœur-même de leur univers et nous fait oublier notre propre vie... Les thèmes abordés sont plus profonds également : Tris et Tobias sont confrontés à leurs démons les plus intimes. Tris doit trouver le courage en elle de pardonner à son frère, Tobias à ses parents ; l'amour peut-il surpasser la rancœur des blessures ? Et la vie finit-elle par réparer les cœurs ?
Ce livre est tourné davantage sur les relations qui unissent les personnages entre eux, sur ce que ressentent Tris et Tobias, sur ce qui les lie et les éloigne. Mais également sur les blessures qu'ils s'infligent, et la possibilité de pardonner à l'autre, mais aussi à sois-même. 
« Je suis tombée amoureuse de lui. Mais je ne reste pas avec lui par défaut, juste parce qu'il est là et qu'il n'y a personne d'autre. Je reste avec lui parce que je le choisis, chaque matin où je me réveille, chaque matin où on se dispute, où on se ment, où on se déçoit. Je le choisis chaque jour, et lui aussi me choisit. »
Je finirais sur un extrait que j'ai trouvé très poignant, et qui applique un point final à la série. Il souligne particulièrement la profondeur de ces personnages, blessés par la vie, mais qui mûrissent chaque jour, et dont on suit l'évolution pas à pas...
« Depuis tout petit, je sais une chose : que la vie nous abîme, tous. On n'y échappe pas.
Mais je suis en train d'en découvrir une autre : qu'on peut se réparer. On se répare les uns les autres. »


---------------------~oO'Oo~----------------------~oO'Oo~--------------------



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Exprimez-vous !! =D

Ma Présentation